Téléchargez l'appli Radio ISA

  
 

Festival du Film de Comédie de l’Alpe d’Huez : les films en compétition ont été dévoilés !


Il va encore y avoir du beau monde dans la station iséroise.

Ça y est, on connait enfin la sélection officielle du 23ème Festival International du Film de Comédie de l’Alpe d’Huez du 14 au 19 janvier prochain. Ce sont huit films qui ont été dévoilés par les organisateurs. Ils seront présentés au public et au jury, présidé par José Garcia, accompagné des actrices Sabrina Ouazani et Chloé Jouannet, le réalisateur Nicolas Benamou et du DJ Bob Sinclar.

Et l'on peut déjà deviner que la station iséroise accueillera de nouveau de nombreuses stars en altitude. L’acteur Jonathan Cohen viendra présenter plusieurs longs-métrages, tout comme Arnaud Ducret, Stéphane De Groodt ou encore Michaël Youn, qui projettera également un film qu’il a réalisé : « Divorce Club ». Certains fans attendent également la venue de Catherine Deneuve à l’Alpe d’Huez ! L’actrice joue en effet dans le film « Terrible Jungle » aux côtés de Vincent Dedienne.

Comme chaque année, l’accès aux séances sera libre et gratuit (dans la limite des places disponibles). Il faut dire que le public aura aussi son mot à dire avec son propre Prix. Mais il n’y aura pas que ces huit films au programme évidemment, d’autres avant-premières, hors-compétition, doivent encore être annoncées dans les prochaines semaines.

Les films en compétition

« Forte » de Katia Lewkowicz avec Melha Bedia, Alison Wheeler, Jonathan Cohen, Ramzy Bedia et Valérie Lemercier . Sortie en salle le 18 mars 2020

L’important, c’est d’être soi-même. Mais pour Nour (Melha Bedia), 20 kilos en trop et un bonnet en guise de coupe de cheveux, c’est compliqué ! Elle ne semble être une option pour aucun mec… Bien déterminée à enfin séduire, elle a trouvé la solution imparable : la Pole Dance. Avec l’aide d’une prof un peu particulière (Valérie Lemercier) et de ses deux meilleurs amis (Alison Wheeler et Jonathan Cohen) tout aussi paumés qu’elle, Nour va surtout essayer d'apprendre à s’accepter.

4928859.jpg

« Lucky » d’Olivier Van Hoofstadt avec Florence Foresti, Alban Ivanov et Michaël Youn. Sortie en salle le 26 février 2020.

Pour s’en sortir financièrement, Willy (Alban Ivanov) et son pote Tony (Michaël Youn), endettés de naissance, ont une idée de génie : voler un chien de la brigade des stups. Mais, les choses ne se passent pas tout à fait comme ils l’avaient prévu. La seule solution : s’associer avec Caro (Florence Foresti), une flic totalement corrompue.

1046772.jpg

« Divorce club » de et avec Michaël Youn, Audrey Fleurot, Arnaud Ducret, Caroline Anglade et François-Xavier Demaison. Sortie en salle le 25 mars 2020.

Après 5 ans de mariage, Ben (Arnaud Ducret) est toujours aussi éperdument amoureux. Jusqu’au jour où il découvre en public que sa femme le trompe : humilié et plaqué dans la foulée ! Abattu et lâché par ses proches, Ben peine à remonter la pente jusqu’à ce qu’il croise le chemin de Patrick (François-Xavier Demaison), un ancien ami lui aussi divorcé qui lui propose d’emménager chez lui. Patrick, au contraire de Ben, entend bien profiter de son célibat retrouvé et de tous les plaisirs auxquels il avait renoncé durant son mariage. Bientôt rejoints par d’autres divorcés, les fêtards quarantenaires ébauchent les premières règles du " Divorce Club "…

« La Daronne » de Jean-Paul Salomé avec Isabelle Huppert et Hippolyte Girardot. Sortie en salle le 25 mars 2020.

Patience Portefeux (Isabelle Huppert) est interprète judiciaire franco-arabe, spécialisée dans les écoutes téléphonique pour la brigade des Stups. Travail précaire, payé au noir. Un jour, Patience met le doigt dans l’engrenage d’un réseau et devient la Daronne, en plein cœur de Belleville.

7799585838_la_daronne.jpg

« Mine de rien » le premier film de Mathias Mlekuz avec Arnaud Ducret et Mélanie Bernier. Sortie en salle le 26 février 2020.

Dans une région qui fut le fleuron de l'industrie minière, deux chômeurs de longue durée, ont l'idée de construire un parc d'attraction « artisanal » sur une ancienne mine de charbon désaffectée. En sauvant la mine et sa mémoire, ils vont retrouver force et dignité.

« Chacun chez soi » de et avec Michèle Laroque, Stéphane De Groodt, Alice de Lencquesaing et Olivier Rosemberg. Sortie en salle le 22 avril 2020.

Catherine (Michèle Laroque) et Yann (Stéphane De Groodt) sont en couple et amoureux depuis de nombreuses années. Mais depuis que Yann a quitté son boulot, il s'est pris de passion pour les bonsaïs. Une passion dévorante qui prend beaucoup de place aux yeux de Catherine, qui se sent quelque peu délaissée. La situation ne va pas s'arranger lorsque leur fille Anna (Alice de Lencquesaing), et son copain Thomas (Olivier Rosemberg), viennent s'installer chez eux suite à une galère d'appartement. La cohabitation s'avère plus que difficile pour les deux couples que tout oppose...

7799585835_chacun_chez_soi.jpg

« Terrible jungle » le premier film d’Hugo Benamozig et David Caviglioli, avec Vincent Dedienne, Catherine Deneuve, Alice Belaïdi et Jonathan Cohen. Sortie en salle en 2020.

Eliott (Vincent Dedienne), jeune chercheur naïf, part étudier les Otopis, un peuple mystérieux d’Amazonie. C’est aussi l’occasion pour lui de s’éloigner de l’emprise de sa mère, la possessive Chantal de Bellabre (Catherine Deneuve). Mais celle-ci, inquiète pour lui, décide de partir à sa recherche en s’aventurant dans l’étrange forêt amazonienne.

« Tout nous sourit » de Mélissa Drigeard avec Elsa Zylberstein, Stéphane De Groodt et Guy Marchand. Sortie en salle en 2020.

Tout sourit à Audrey et Jérôme. Ils ont trois merveilleux enfants et leurs métiers les passionnent. Le temps d’un week-end, ils partent chacun de leur côté... Avec leurs amants respectifs. Sauf qu’ils ont la même idée : aller dans leur maison de campagne. Quand ils se retrouvent nez à nez, c'est l'explosion. Arrivent alors les parents d’Audrey, puis leurs enfants et enfin sa sœur. Le quatuor n’a pas d’autre choix que jouer la comédie pour sauver les apparences. Mais très vite le vernis et les nerfs craquent...

La sélection des courts-métrages
  • "Bonne mort" d'Alexandre Poulichot
  • "Dernière ligne droite" d'Arnaud Mizzon
  • "Je suis gavé" de Martin Darondeau
  • "Je suis ton père" de Justine Le Pottier
  • "Le blocage" de Jonathan Lago Lago
  • "Mon p'tit Bernard" de Wilfried Méance et Olivier Ducray
  • "Partage" de Johann Dionnet & Marc Riso
  • "Samedi en quinze" de Yannick Privat
  • "Tout se mérite" de Pierre Amstutz Roch
  • "Truc de ouf" de Patrick Cassir

 

A lire aussi...

  • Grève : lundi noir dans les transports avant un mardi de mobilisation

    Grève : lundi noir dans les transports avant un mardi de mobilisation

  • 1