Téléchargez l'appli Radio ISA

  
 

Mondial de football : les Bleues terminent premières de leur groupe !


Une équipe nigériane particulièrement tenace hier soir, lundi 17 juin, à Rennes.

Les Bleues ont dû batailler hier soir pour venir à bout du Nigéria. Pour leur dernier match de poule, les joueuses de Corinne Diacre n’ont pas montré un visage très rassurant en première mi-temps, butant systématiquement contre la défense des femmes en vert et blanc. Après 45 minutes de jeu, toujours 0-0 entre les deux équipes.

Pire : les françaises n’ont même pas réussi à cadrer un tir durant la première période, seuls 4 trouveront le cadre en deuxième mi-temps. Malgré tout, les Bleues, déjà qualifiées pour les huitièmes de finale, réussissent à décrocher la victoire grâce à un but inscrit sur penalty par Wendie Renard à la 79ème minute. Le tableau d’affichage ne bougera plus d’ici la fin de la rencontre, score finale 1-0.


Un penalty litigieux au cœur du match !

Il aura fallu le tirer deux fois !! A la 75ème minute la défenseure Ngozi Ebere déséquilibre Viviane Asseyi dans la surface. Penalty et deuxième carton jaune logique pour la joueuse nigériane. Jusque là, tout est normal.

Mais la polémique arrive lorsque Wendie Renard tire le penalty. La joueuse de l’OL touche le poteau mais l’arbitre siffle pour faire retirer le penalty. En effet, l’arbitre vidéo lui a indiqué que la gardienne nigériane a avancé un pied avant le tir, or, elle doit avoir les pieds sur la ligne. Une faute très rarement sifflée.

A sa deuxième tentative, Renard ne se trompe pas et marque. Elle vise la lucarne à droite, imparable. Un but qui n’a pas manqué de faire réagir les commentateurs toute la soirée.

Direction le Havre

Après leur victoire 4-0 contre la Corée du Sud et 2-1 face à la Norvège, les françaises enchaînent donc un troisième succès d’affilée et terminent logiquement première de leur groupe, devant les norvégiennes, suivi des nigérianes et des coréennes.

En huitièmes de finale, les françaises rencontreront le meilleur 3ème des groupes C, D et E. Ce sera le dimanche 23 juin, à 21 heures, au stade Océane du Havre. Un match plutôt abordable à première vue, mais après ça devrait se corser. Si la logique est respectée, les Bleues seront face aux Etats-Unis en quarts de finale : une finale avant l’heure.

 

A lire aussi...

  • Deux surveillants pénitentiaires agressés à Saint-Quentin-Fallavier

    Deux surveillants pénitentiaires agressés à Saint-Quentin-Fallavier

  • 1