Téléchargez l'appli Radio ISA

  
 

Trois randonneurs retrouvés morts en Chartreuse


Weekend dramatique sur le massif de la Chartreuse. Un skieur a été retrouvé mort ce dimanche matin sur la Dent de Crolles, deux autres sont décédés dans le secteur du Petit Som. Ils étaient portés disparus depuis samedi soir. 

14h55 : Les deux randonneurs à ski portés disparus ont été retrouvés mort à la mi-journée, sous une avalanche dans le secteur Sud du Petit Som, au Pas du Loup. Les secouristes du PGHM et le maitre-chien arrivés sur place par hélicoptère n’ont pu que constater leurs morts. Selon toute vraisemblance, ces deux hommes de 44 et 58 ans originaires de Chambéry et Annecy ont été emportés samedi en fin de journée.
 
Ce début de saison est dramatique en Chartreuse. Ce dimanche matin un premier randonneur, qui évoluait seul, avait été découvert sans vie sous la Dent de Crolles. Déstabilisé par une coulée de neige, il aurait chuté d’une barre rocheuse sur 150 à 200 mètres. 




12h30 [mise à jour] : Un randonneur, parti seul à ski ce samedi 2 décembre sur la Dent de Crolles, a été retrouvé mort dans la matinée de dimanche. Sa femme avait lancé l’alerte vers 19 heures n’ayant aucune nouvelle.
 
Selon nos informations, les recherches terrestres entamées par les secouristes du PGHM, Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne, se sont interrompues en milieu de nuit avant de reprendre par hélicoptère dimanche matin à l’aube. Le corps a été découvert sur la face Sud de la Dent de Crolles. Selon les premières constatations effectuées sur place, cet habitant de la région grenobloise d’une cinquantaine d’années aurait été déstabilisé par une coulée de neige avant de tomber d’une barre rocheuse sur 150 à 200 mètres. 

Deux Savoyards portés disparus
 
Une autre opération de secours débutée samedi soir se poursuit ce dimanche en Chartreuse, dans le secteur du Grand Som. Deux randonneurs à ski originaires de l’agglomération chambérienne et âgés de 44 et 58 ans sont portés disparus. Leur véhicule a été localisé au pied d’un sentier.
 
Une équipe du PGHM et un maitre-chien tentent de retrouver le duo, aucun contact n’a encore pu être établi. 



Sécurité en montagne
 
En ce tout début de saison, le commandant du PGHM Patrick Poirot appelle les pratiquants à respecter les règles de sécurité en montagne. Ne partez jamais seul, informez votre entourage de votre itinéraire de randonnée ainsi que votre heure de départ et heure d’arrivée estimée, équipez-vous d’un appareil de recherche de victimes d'avalanche. En cas de récentes chutes de neige choisissez les versants les moins exposés.



A lire aussi...

  • Ouverture du procès du braquage sanglant de Dolomieu

    Ouverture du procès du braquage sanglant de Dolomieu

  • 1