Téléchargez l'appli Radio ISA

  
 

OL-Barcelone : un match nul qui permet de garder espoir


Il faut maintenant réaliser un exploit dans trois semaines au Camp Nou.

Il n’y a pas eu de but hier soir, mardi 19 février, au Groupama Stadium, mais il y a eu du spectacle ! 0-0, score finale entre Lyon et le FC Barcelone.

Pourtant les 58 000 spectateurs dans le stade ont eu peur en début de match, avec un pressing impressionnant des catalans sur la défense lyonnaise. Dès la 4ème minute, l’inarrêtable Lionel Messi tente déjà sa première frappe… un avertissement sans frais pour l’OL.

Mais rapidement les lyonnais reprennent le ballon avec notamment une frappe splendide de Terrier à la 9ème minute. Les barcelonais sont prévenus. Terrier, d’ailleurs, a été l’auteur d’un grand match que ce soit dans l’animation offensive, ou avec ses frappes sur le but de Ter Stegen.


Malgré tout, rien ne rentre et la domination hier soir était pour le FC Barcelone (62% de possession !) qui a privé les lyonnais de ballons en pressant très haut les défenseurs de l’OL. Un pressing qui n’a pas empêché des joueurs comme Aouar et Depay de trouver parfois la faille dans la défense catalane.

Un sauveur nommé Anthony Lopes.

Mais l’OL peut surtout remercier son gardien portugais auteur d’un grand match hier soir. Ses parades ont littéralement sauvés l’Olympique Lyonnais, face aux 25 tirs du FC Barcelone qui n’ont jamais réussi à tromper Lopes. La défense lyonnaise a aussi bien tenu grâce à un Léo Dubois bien inspiré. Ses interventions ont souvent été indispensables en deuxième mi-temps.

Un bon résultat mais le plus dur reste à venir.

Le rendez-vous est donné dans trois semaines, le mercredi 13 mars prochain. Les lyonnais devront réitérer l’exploit de ne pas prendre de but, au Camp Nou cette fois, mais devront aussi marquer pour espérer se qualifier en quart de finale. Les hommes de Bruno Genesio retrouveront l’un de leur meilleur atout offensif : leur capitaine Nabil Fekir, suspendu à l’aller.


Espérons que le scénario d’il y a 10 ans ne se réalisera pas cette fois. En 2009, après un match nul 1 partout, l’OL s’était écroulé sur le terrain du FC Barcelone au match retour, 5-2.

A lire aussi...

  • Bison Futé : les prévisions sur la route des vacances

    Bison Futé : les prévisions sur la route des vacances

  • 1