Téléchargez l'appli Radio ISA

  
 

Couvre-feu : téléchargez la nouvelle attestation de déplacement


Le Gouvernement a mis en ligne vendredi soir la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire valable dans les zones soumises au couvre-feu comme les métropoles de Grenoble, Lyon et Saint-Etienne.
 
Le couvre-feu est entré en vigueur dans la nuit de vendredi à samedi à minuit dans huit grandes métropoles et en région Ile-de-France. Environ 20 millions de Français sont concernés par cette mesure décidée par Emmanuel Macron pour freiner la propagation de la Covid-19. Dès ce samedi soir et pour au moins quatre semaines le couvre-feu débutera à 21 heures et sera levé à 6 heures.
 
Comme lors du confinement au printemps dernier, une attestation de déplacement dérogatoire est disponible pour les personnes devant sortir pendant les heures de couvre-feu. Huit exceptions sont prévues :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d'une affection de longue durée et l’achat de médicaments
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d'enfants
  • Déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant
  • Convocation judiciaire ou administrative
  • Participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative
  • Déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances
  • Déplacements brefs, dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.


Cette attestation est disponible en version papier (français et anglais) mais aussi en version numérique.
 
Le ministère de l’Intérieur a aussi mis en ligne vendredi soir un justificatif de déplacement professionnel à remplir par l’employeur.
 
Les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros, 3 750 euros et six mois de prison en cas de récidives.

A lire aussi...

  • Mort de Valéry Giscard d'Estaing

    Mort de Valéry Giscard d'Estaing

  • Covid19: 200 patients d'Auvergne-Rhône-Alpes bientôt transférés

    Covid19: 200 patients d'Auvergne-Rhône-Alpes bientôt transférés

  • 1
  • 2