Téléchargez l'appli Radio ISA

  
 

Séquestration et viol à Echirolles: elle avait tout inventé


[13/11/2020 18h40]: Coup de théâtre. Le Procureur de la République de Grenoble annonce que la jeune fille vient de reconnaître avoir totalement inventé son enlèvement et son viol. Elle a indiqué avoir fait elle même les scarifications. L'examen médical n'a pas mis en évidence de traces de violences sexuelles. "Elle a expliqué avoir agi ainsi parce qu'elle ne se sent pas bien actuellement" a souligné Eric Vaillant. L'adolescente va être entendue pour dénonciation de délit imaginaire, infraction punie de 6 mois de prison et 7500 euros d'amende. 

Une jeune fille de 15 ans a été retrouvée, prostrée jeudi 12 novembre vers 9h30 dans une rue d'Echirolles.

Selon les premières éléments, elle était cachée dans un buisson et à moitié nue quand une passante l'a repérée. Elle affirme qu'elle a été kidnappée une heure et demie plus tôt à Claix pour trois hommes cagoulés. Ils l’auraient emmené de force dans les bois à Echirolles. Ils l’auraient ensuite frappé, torturé avec un cutter avant de la violer. Une enquête pour enlèvement, séquestration, actes de torture et viols sur mineur a été confiée à la police judiciaire de Grenoble. Le procureur affirme qu'à ce stade l'ensemble de ces faits doivent être vérifiés. La jeune fille a été prise en charge par les pompiers et hospitalisée. Jeudi soir elle n'avait pas encore pu être entendue par les enquêteurs. 


 

A lire aussi...

  • Allègement du confinement: Allocution d'Emmanuel Macron attendue

    Allègement du confinement: Allocution d'Emmanuel Macron attendue

  • Covid19: 200 patients d'Auvergne-Rhône-Alpes bientôt transférés

    Covid19: 200 patients d'Auvergne-Rhône-Alpes bientôt transférés

  • 1
  • 2