Téléchargez l'appli Radio ISA

  
 

Covid-19 : la préfecture détaille la nouvelle campagne de vaccination

De gauche à doite : Aymeric Bogey, directeur de la délégation départementale de l’ARS ; Lionel Beffre, préfet de l’Isère ; Jean-Pierre Barbier, président du Conseil départemental de l’Isère ; et Daniel Vitte, président de l’Association des maires de l’Isère.

Tout le monde ne pourra pas se faire vacciner tout de suite.

Au lendemain des annonces de Jean Castex sur la généralisation du couvre-feu à 18 heures sur tout le pays, le préfet de l’Isère Lionel Beffre est revenu aujourd’hui, vendredi 15 janvier, sur la situation épidémique dans le département. L’indicateur épidémiologie reste toujours élevé avec 217 cas pour 100 000 habitants, 232 pour les plus de 65 ans.

Malgré tout, le nombre de contamination semble en très légère baisse ces dernières semaines. L’avancement du couvre-feu pourrait permettre de faire infléchir un peu plus cette courbe alors que 778 patients sont actuellement hospitalisés partout dans le département.

Une campagne de vaccination qui va s’intensifier, mais qui risque d’être longue

Aujourd’hui, ce sont près de 7000 personnes qui sont déjà vaccinés contre le Covid-19 en Isère, dont 1300 résidents d’Ehpad. Un nombre qui va bientôt d’augmenter rapidement mais avec une limite malgré tout.

En effet dès lundi, comme partout en France, les plus de 75 ans vont pouvoir recevoir leur première dose du vaccin. Cela représente 105 000 habitants sur tout le département. Ils pourront se faire vacciner dans les 11 centres de vaccinations ouverts lundi (liste plus bas) en ayant pris rendez-vous avant sur sante.fr.

Cependant le personnel médical est déjà face à une limitation du nombre de vaccination possible chaque jour. En moyenne, ce sont 30 doses de vaccins qui peuvent être administré par jour par centre de vaccination dans le département grâce au contingent de l’ARS.

Aymeric Bogey, directeur de la délégation départementale de l’ARS, s’est malgré tout voulu rassurant. Selon lui, le nombre de doses pouvant être administrées quotidiennement va augmenter d’ici à la semaine prochaine mais aussi dans les semaines à venir, notamment grâce à l’arrivée de nouveaux vaccins.

Tenter de désengorger les plateformes médicales

De son côté, le département de l’Isère lancera en début de semaine une plateforme téléphonique pour prendre des rendez-vous pour se faire vacciner. Il s'agit du 04 75 00 31 34. Le but est d’éviter d’engorger les plateformes médicales habituelles comme celle du CHU de Grenoble. Il sera également possible de mutualiser les informations des différents centres du département et proposer aux patients proche d’un centre de peut-être se déplacer sur un autre centre un peu plus loin de chez eux mais avec plus de disponibilités.

Une chose est sûre : tout le monde ne pourra pas être vacciné tout de suite. La nouvelle plateforme risque d’être rapidement victime de son succès. 2000 rendez-vous ont déjà été calés jusqu’au 5 février prochain. Mais d’autres créneau pourraient se libérer en cas d’augmentation du nombre de doses disponibles dans les centres de vaccination.

Pour la prise de rendez-vous sur internet, les maires des communes iséroises vont également être mobilisés, avec – si possible – des permanences pour venir en aides aux personnes de plus 75 ans qui doivent prendre rendez-vous mais qui ne maitrisent pas les outils numériques.

La liste des 11 centres de vaccination ouverts lundi en Isère
  • CHUGA de La Tronche, 15 boulevard de la Chantourne
  • Centre hospitalier de Voiron, 14 route des Gorges
  • Centre de vaccination de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs, 1 avenue Roland Garros
  • Maison de Santé pluridisciplinaire de Montalieu-Vercieu, 12 rue du Besset
  • CPTS Sud-Est grenoblois à Eybens, 141 avenue Jean Jaurès
  • CPTS de La Mure, 23 avenue des Plantations
  • Centre départemental de vaccination de Grenoble, 23 avenue Albert 1er de Belgique
  • Centre municipal de vaccination de Grenoble, 33 rue Joseph Chanrion
  • Centre de vaccination de Bourgoin-Jallieu, 10 place Albert Schweitzer
  • Centre de vaccination de Vienne, 10 rue Albert Thomas
  • Centre hospitalier de Saint-Marcellin, 1 avenue Felix Faure

Deux autres centres doivent  ouvrir à l’issue de la semaine à la Clinique des Côtes du Rhône de Roussillon et au CPTS de Villard-de-Lans. Un 14ème centre doit aussi ouvrir d’ici la fin de la semaine dans le Grésivaudan.

A lire aussi...

  • Chartreuse : le skieur porté disparu, retrouvé mort

    Chartreuse : le skieur porté disparu, retrouvé mort

  • 1